Abonnez-vous gratuitement maintenant.

Abonnez-vous gratuitement maintenant.
Au son du ukelele

Au son du ukelele

Destination : South | Publié le October 12, 2009

Honolulu, Maui, Waikiki… des noms magiques qui font rêver. Certes, Hawaï est loin – quelque 14 heures d’avion –, mais une croisière dans le Pacifique est une expérience incomparable, qui éblouit habituellementmême les grands habitués des Caraïbes.

On peut faire une croisière à Hawaï à longueur d’année, à partir de Honolulu, avec le Pride of America de la compagnie Norwegian Cruise Line, un navire de 81 000 tonnes construit en 2004. La durée de la croisière est de sept nuits, avec quatre escales : Kahului, dans l’île de Maui, Hilo et Kona dans l’île d’Hawaï et Nawiliwili, dans l’île de Kauai. Un tel itinéraire suppose de demeurer au moins deux nuits dans un hôtel à Honolulu.

En avril et en septembre, Carnival Cruise Line offre des croisières de 12 nuits à bord du Carnival Spirit, un 88 500 tonnes, au départ de Vancouver, d’Ensenada, au Mexique, ou d’Honolulu. Précisons que ces croisières, qui comportent cinq journées en mer et cinq escales, se terminent dans un autre port que celui de l’embarquement.

Entre la fin septembre 2009 et la fin avril 2010, Holland America Line propose des croisières de 15 nuits à bord du Zaandam, un 63 000 tonnes, en aller-retour de San Diego, en Californie. De son côté, Princess Cruises enverra également au cours de cette période le Golden Princess, un 109 000 tonnes, à Hawaï dans le cadre d’une croisière de 14 nuits, en aller-retour de Los Angeles. Dans ces deux cas, les passagers passent huit jours en mer et font quatre ou cinq escales au pays du ukelele et du hula.

Voici des lieux d’excursions recommandés par la rédaction de GUIDE CROISIÈRE. Ajoutons que les amateurs de golf seront comblés par les parcours existants dans cet état américain pas comme les autres.

Kahului, dans l’île de Maui
Sans doute la plus belle île d’Hawaï. Les lieux d’intérêt sont nombreux : Maui Plantation Tropical, Maui Ocean Center, Iao Valley State Park, plongée ou snorkeling dans les eaux claires et poissonneuses - plus de 250 espèces - de Molokini Crater, observation des baleines entre décembre et avril. Et pour les plus braves, excursion de huit heures à travers une route tout encourbes serpentant parfois à l’intérieur d’une forêt luxuriante jusqu’à Hana. En guise de récompense, on y découvre notamment le Haleakala Crater et le Seven Sacred Pools.

Kona, dans l’île d’Hawaï
L’excursion évidente est le Historic Kona incluant notamment - essayez de le prononcer du premier coup -Place of Refuge Pu’uhonua O Honaunau National Historical Park. Il est aussi possible de visiter le paradis des cowboys hawaïns - eh oui, ils existent , au vaste Parker Ranch d’une superficie de quelque 220 000 âcres.

Hilo, dans l’île d’Hawaï
Toutes les attractions majeures de l’île réunies en une excursion de cinq heures : Volcanoes National Park, Kilauea Iki Crater, Hawai`i Volcano Observatory, Thurston Lava Tube et Mauna Loa Macadamia Nut Factory. Le cratère fumant d’undiamètre de 11 milles est particulièrement impressionnant, tout comme la promenade de quelque minutes dans un tunnel construit à même une coulée de lave!

Nawiliwili, dans l’île de Kauai
L’excursion incontournable : le Waimea Canyon, surnommé le Grand Canyon du Pacifique, avec un arrêt chez un fabricant local de café.

Honolulu, dans l’île d’Oahu
Ah, la plage mythique de Waikiki. Au travers d’une succession d’hôtels modernes sans âme apparaît le Royal Hawaiian Palace, surnommé le Pink Palace, en raison de sa couleur rose pastel. Ce fut le lieu de rendez-vous de la jet set durant les années folles. Un mai tai au bar de cet établissement jouxtant l’immense plage à perte de vue est un rendez-vous obligé.

Les possibilités de visites sont nombreuses à Honolulu. Nous suggérons le Iolani Palace, ancienne résidence des rois locaux située non loin du port, le Pearl Harbor USS Arizona Memorial ou lePolynesian Cultural Center.