Abonnez-vous gratuitement maintenant.

Abonnez-vous gratuitement maintenant.
Petite histoire de grand yachting

Petite histoire de grand yachting

News | Publié le October 12, 2009

Vingt et un ans après sa naissance, la Compagnie du Ponant va vivre un tournant majeur de son histoire quand elle va lancer coup sur coup, en 2010, le Boréal et l’Austral, deux navires à l’architecture identique de 132 cabines chacun. La capacité de la Compagnie du Ponant va alors doubler d’un seul coup.

Ce qui ne change pas, c’est la volonté de cette compagnie de continuer à proposer des destinations inaccessibles aux gros paquebots de croisière et des lieux privilégiés habituellement réservés aux yachts. La Compagnie du Ponant est particulièrement présente en Méditerranée, en Amérique du Sud, en Europe du Nord ainsi que dans différentes régions nordiques comme le Groenland ou l’Islande. Ses navires mouillent autant en terre extrême, comme l’Antarctique ou le Splitzberg, que dans des îles paradisiaques, comme les Seychelles ou les Maldives. La Compagnie du Ponant est née en avril 1988 quand une dizaine d’officiers de la Marine Marchande se sont regroupés pour mettre au monde des croisières battant pavillon français et offrant raffinement et intimité. Le Ponant, un trois-mâts de 32 cabines, a été lancé au printemps 1991, suivi du Levant, un yacht haut de gamme de 45 cabines, à la fin de 1998, et du Diamant, un navire d’expédition de 100 cabines, à la fin de 2003.

Ces trois navires transportent une moyenne de 11 000 passagers par année. Précisons que plus de la moitié des croisières est réservée par des agences et entreprises, américaines le plus souvent.