Abonnez-vous gratuitement maintenant.

Abonnez-vous gratuitement maintenant.
Terre ou mer ?

Terre ou mer ?

Tips | Publié le June 9, 2009

« La croisière est aujourd’hui la formule de vacances qui offre le meilleur rapport qualité-prix. C’est une réalité qui fait l’unanimité dans l’industrie », déclare Paola Masutti, conseillère en voyages et spécialiste croisière de l’agence Voyage Vasco Vieux-Montréal. Une croisière est avant toute chose synonyme de diversité. « C’est une formule qui offre beaucoup plus qu’un forfait terre », fait valoir Paola Masutti qui a plus de 500 croisières à son actif, ayant notamment travaillé à bord de la flotte de MSC Cruises en Europe et dans les Caraïbes.

« D’abord, la croisière est un transport maritime, on se déplace d’une île ou d’un pays à l’autre, rappelle Paola Masutti. On peut ainsi découvrir trois, quatre, cinq cultures différentes en un seul voyage. Ensuite, les compagnies de croisières offrent une gamme d’activités inouïes. Sur certains navires, ce sont surtout des activités sportives, sur d’autres, culturelles, autant pour les adultes que pour les adolescents ou les enfants. Il y a aussi de plus en plus d’activités multilingues, jusqu’à cinq langues avec certaines compagnies, des spectacles offerts par des artistes locaux des pays visités, des cours et des séminaires de toutes sortes (apprentissage d’une langue, de l’informatique, de la poterie, etc.) ainsi que des croisières thématiques sur le vin, le baseball ou la musique Big Band, par exemple.»

Sur le planfinancier, la croisière est aussi synonyme de diversité. « Il y en a pour toutes les bourses, dit Paola Masutti. On peut faire une croisière qui ne coûte pas plus cher qu’une semaine de vacances à Cuba, par exemple, selon la période de l’année, la catégorie de cabine et la compagnie de croisière. De façon générale, je dirais qu’une croisière se compare plus qu’avantageusement à un forfait haut de gamme comme le ClubMed, par exemple.» L’avantage financier est plus marqué pour les croisières en Europe. « Une croisière y revient jusqu’à 40% moins cher qu’un voyage comparable sur terre, dit Paola Masutti. À tel point que beaucoup d’Européens préfèrent maintenant se déplacer en navire en Europe. Parce que les frais de déplacement entre les pays sont assez élevés ainsi que le prix des hôtels de qualité dans les grandes villes. Et plus la croisière est longue, plus le prix quotidien baisse. »

Au final, la croisière est la formule de vacances la plus satisfaisante. « Différentes études montrent que c’est la croisière qui obtient le plus haut taux de satisfaction de la clientèle, dit Paola Masutti. La très grande majorité de mes clients qui essaient la formule de la croisière reviennent enchantés et en font d’autres. »

ET LE MAL DE MER?

« La principale crainte des gens par rapport aux croisières est d’avoir le mal de mer, déclare Paola Masutti. Cette crainte n’est plus justifiée avec les nouvelles technologies qui équipent maintenant les navires. » Les plus récentes technologies ont pour effet de réduire de façon notable les effets désagréables du roulis et du tangage. Par exemple, les barres stabilisatrices, qui sont déployées de chaque côté du navire lorsqu’il prend le large, augmentent sa stabilité de quelque 70%.

La vie à bord est un autre aspect qui suscite beaucoup de questions. « C’est le rôle du conseiller en voyages de faire connaître le mode de vie en croisière, rappelle Paola Masutti. Bien des gens ne s’imaginent pas que l’on peut maintenant faire du patin ou du surf à bord de certains navires. Les plus gros navires sont littéralement des villes flottantes, avec une artère commerciale. La vie en mer est complètement différente de celle sur terre, on perd la notion du temps et c’est l’une des raisons pour laquelle tellement de gens reviennent enchantés. »

La langue apparaît comme un obstacle, aux yeux de certains Québécois. « Voilà pourquoi Vasco offre des voyages de groupes francophones avec accompagnateur, dit Paola Masutti. Des compagnies comme MSC Cruises offrent aussi un environnement en cinq langues, dont le français. Les passagers reçoivent les informations à bord et le journal quotidien d’activités dans leur propre langue. »

COMBIEN ÇA COÛTE?

Les croisières sont une formule de vacances qui inclut beaucoup de prestations. Et qui offrent aussi de multiples tentations de dépenses à bord. Débutons par la grande question : qu’est-ce qui est inclut dans le prix d’une croisière? Tous les buffets et repas (sauf dans les restaurants spécialisés), le service 24 heures sur 24 à la cabine, certaines boissons (café, thé, chocolat, lait et quelques jus de fruits), les spectacles, l’accès aux piscines, bains tourbillons et saunas, ainsi qu’à la salle de gymet à la salle de jeux pour enfants (selon un horaire préétabli).

Tout le reste sera porté à votre compte par l’entremise de votre carte d’accès à votre cabine qui sert aussi de carte de crédit durant la croisière. Si on n’y prend garde, les dépenses à bord peuvent excéder le coût de la croisière elle-même. Par exemple, il est possible d’obtenir au casino une avance allant jusqu’à 2 000$US en présentant sa carte de cabine.

La plupart des compagnies facturent maintenant les pourboires directement sur la carte de crédit des passagers en début de croisière. Le montant débité est généralement de 10$US par personne et par jour (environ 3$US pour le personnel de la cabine et 7$US pour le service aux restaurants), et la moitié pour les enfants (trois ans et plus). Précisons que les pourboires et les alcools sont inclus dans le cas des compagnies haut de gamme.

Le prix de la croisière a baissé tandis que le coût des prestations à borda grimpé au cours des dernières années. Comme les alcools, jusqu’à 8$US aujourd’hui pour un cocktail (plus 15% en frais de service). La gamme de boissons s’est élargie aux dispendieux martinis, cafés latte, smoothies, sans oublier la crème glacée haut de gamme. Même la restauration engendre désormais des revenus, avec le concept de restaurants spécialisés (italien, asiatique, steak house, etc.) exigeant un supplément de 10$US à 30$US par personne et par repas. « Mes clients me disent généralement que la qualité est telle qu’ils en ont plus pour leur argent », précise Paola Masutti.

Une fois en mer, les passagers représentent une clientèle captive que certaines compagnies sollicitent constamment par une gamme de services qui ne cesse de semultiplier. Par exemple, on propose maintenant à bord de certains navires des séances d’acupuncture, le blanchiment des dents, la location de vidéos ou la vente de fleurs…

En règle générale, il en coûte entre 850$ et 1 400$ par personne en occupation double dans une cabine intérieure pour une croisière de sept nuits, dans les Caraïbes avec une compagnie moyen de gamme, selon la période de l’année. Une cabine avec hublot coûtera généralement de quelques dizaines à quelques centaines de dollars de plus. Et une cabine avec balcon, jusqu’à deux fois plus qu’une cabine intérieure.

Votre conseiller en voyages saura dénicher pour vous les meilleurs prix pour chaque catégorie de cabine.