Abonnez-vous gratuitement maintenant.

Abonnez-vous gratuitement maintenant.
Au fil de l'eau

Au fil de l'eau

Destination : Europe | Publié le June 9, 2009

Une croisière fluviale, une expérience si différente d'un croisière en mer.
Récit Michèle Rauzon

J’ai voyagé l’été dernier entre Amsterdam, en Hollande, et Budapest, en Hongrie, à bord du MS Scenic Sapphire. Quelle belle façon de voir l’Europe. Ce fut la plus belle croisière – et même le plus beau voyage –, de toute ma vie. Pourtant, j’ai franchi le cap des 100 croisières, il y a belle lurette. Par contre, il s’agissait de ma toute première croisière fluviale.

C’est complètement différent d’une croisière en mer. C’est tranquille, on n’est pas constamment sollicité pour acheter quelque chose, il n’y a pas de file d’attente pour s’enregistrer, on longe sans arrêt des villes, des villages, des châteaux – c’est tellement spectaculaire le soir –, on navigue parfois tellement près des rives que l’on peut parler avec les riverains, on est amarré en plein coeur des villes. Et comme les navires ne comportent que quatre ponts, c’est littéralement au fil de l’eau que l’on découvre jusqu’à cinq pays par croisière, de la France à la Roumanie en passant par la Suisse, l’Autriche, l’Allemagne ou l’Italie.

Scenic Tours est le propriétaire du MS Scenic Sapphire ainsi que de trois autres navires tout neufs qui, de mars à décembre, depuis l’an dernier, sillonnent les grands fleuves de l’Europe, comme le Rhin ou le Danube, dans le cadre d’une dizaine d’itinéraires allant de 11 à 24 jours. Ce sont des croisières tout inclus, y compris les pourboires, les vins et bières à volonté aux repas ainsi que les excursions guidées, qui, attirent une clientèle composée d’environ 40 % de Nord-Américains et 60 % d’Européens.

Les navires de Scenic Tours abritent chacun 85 cabines pouvant accueillir jusqu’à 165 passagers. Baptisés Space-Ships, ils offrent 20 % plus d’espaces publics que les navires fluviaux traditionnels. Avec une superficie de 200 à 300 pieds carrés, les
cabines sont 24 % plus spacieuses et surtout, la quasi totalité, 82 %, comportent un plein balcon, contrairement aux navires concurrents.

Nous sommes donc tout le temps aux premières loges pour voir défiler tous ces paysages fabuleux. J’ai particulièrement apprécié pouvoir emprunter les vélos mis à la disposition des passagers pour découvrir davantage certains coins des pays visités.