Abonnez-vous gratuitement maintenant.

Abonnez-vous gratuitement maintenant.
Sept ports à proximité

Sept ports à proximité

Destinations | Publié le December 15, 2009

Se rendre à l’un de ces ports en auto ou en autobus plutôt qu’en avion est un autre moyen de réduire le coût total de sa croisière.

Outre les deux ports d’embarquement en sol québécois, on en dénombre cinq sur la côte est des États-Unis qui sont situés à moins de 12 heures de route à partir du Québec. Voici les compagnies de croisière et les navires qui sont présents, parfois à l’année longue, dans ces ports à partir desquels on peut se rendre dans les provinces atlantiques et en Nouvelle-Angleterre ainsi qu’aux Bermudes, aux Bahamas, voire dans les Caraïbes.

Montréal.
Il y a le fidèle Maasdam, un 55 000 tonnes de la compagnie Holland America Line qui, depuis une bonne décennie, est présent chaque printemps et chaque automne. Au total, on parle tous les ans d’une dizaine de croisières de sept nuits chacune qui partent de la Métropole et qui se terminent à Boston. N’oublions pas le Crystal Symphony, un 51 000 tonnes de la compagnie CrystalCruises, qui vient habituellement deux fois par an à Montréal. Les deux navires font escale dans différents ports des provinces atlantiques et du nord-est américain.

Québec.
Cinq navires d’autant de compagnies viendront à Québec à l’automne 2010. Il s’agit de l’Eurodam (86 000 tonnes), du Costa Atlantica, (85 000 tonnes), du Crown Princess (113 000 tonnes), du Norwegian Spirit (75 500 tonnes) et, grande nouveauté, du MSC Poesia (92 000 tonnes). Pour la première fois de son histoire, la compagnie italienne MSC Cruises va naviguer en eaux québécoises et se rendre à New York lors de deux croisières de sept nuits à l’automne 2010.

Boston, Massachusetts.
Entre avril et septembre 2010, on pourra se rendre aux Bermudes à partir de Boston à bord du Norwegian Spirit, un 77 000 tonnes de la compagnie Norwegian Cruise Line. Au cours de l’automne, le Jewel of the Seas, un 90 000 tonnes de la compagnie Royal Caribbean Cruises, a l’habitude de se rendre au Canada et en Nouvelle-Angleterre. N’oublions pas le Maasdam qui, depuis des lustres, se rend à Montréal au printemps et à l’automne. Et qui, depuis quelques années, propose une croisière de quelque 35 nuits principalement vers le Groenland, l’Islande, l’Irlande, l’Angleterre, la Norvège et le Danemark.

New-York-Brooklyn.
La compagnie Princess Cruises a élu domicile dans ce port new-yorkais. Entre mai et octobre, le Caribbean Princess, un 116 000 tonnes, se rend soit en Nouvelle-Angelterre dans le cadre de croisières de sept nuits, soit dans les Caraïbes dans le cadre de croisières de neuf nuits. Et à deux reprises au cours de l’automne 2010, le Crown Princess, un 113 000 tonnes, fera sept escales dans le cadre d’une croisière de 10 nuits qui se terminera à Québec. Vous aurez aussi à vous rendre à ce port si vous êtes l’un des passagers de la croisière de 99 nuits autour du monde du QueenVictoria, un 90 000 tonnes de la compagnie Cunard Lines, croisière qui débute en janvier 2010.

New-York-Manhattan.
Les compagnies Norwegian Cruise Line, Carnival Cruises Lines et Holland America Line sont présents dans ce port situé en plein coeur de la Grosse Pomme. Un nouveau venu s’ajoutera, à compter d’août 2010, le légendaire Queen Mary 2, un 150 000 tonnes de la compagnie Cunard Lines qui, jusqu’alors, s’arrêtait plutôt au port de New-York-Brooklyn. Une grande première : le Carnival Glory, un 110 000 tonnes de la compagnie Carnival Cruise Lines qui, au départ de ce port, va faire trois croisières de sept nuits avec des escales seulement en terre québécoise, trois au total, au cours de l’été 2010.

Bayonne, New Jersey.
Royal Caribbean Cruises et Celebrity Cruises accaparent les quais de ce port situé sur la rive opposée de New-York. Entre avril et octobre 2010, elles y enverront l’Explorer of the Seas, un 138 000 tonnes, et le Summit, un 92 000 tonnes, pour des croisières allant de 5 à 14 nuits vers le Maine et les provinces atlantiques, les Bermudes, les Bahamas ou les Caraïbes.

Philadelphie, Pensylvannie.
Après avoir accueilli l’été venu quelques navires de croisière au cours des dernières années, surtout ceux de la compagnie Norwegian Cruise Line, ce port n’en accueillera pas, en 2010 à tout le moins.

Baltimore, Maryland.
Ce port est le fief du Carnival Pride, un 88 500 tonnes de Carnival Cruise Lines qui propose toute l’année une croisière de sept nuits à destination des Bahamas. Ce port semble appelé à prendre de plus en plus d’importance au cours des prochaines années. Déjà, cette année, on note l’arrivée d’un nouveau venu, et pas des moindres : le Mercury, un 77 000 tonnes de la compagnie Celebrity Cruises. Entre les mois de novembre et de mars, on pourra faire des croisières de 9 ou de 12 nuits à destination des Bahamas et des Caraïbes. N’oublions pas l’Enchantement of the Seas, un 80 000 tonnes de la compagnie Royal Caribbean Cruises qui, à partir de l’automne 2010, se rendra soit aux Bermudes dans le cadre de croisières de cinq nuits, soit vers les provinces atlantiques et le Maine, ou vers les Bahamas, dans le cadre de croisières de neuf nuits ou encore, dans différentes îles des Caraïbes dans le cadre de croisières de plus longue durée, soit neuf nuits, soit 12nuits.