Abonnez-vous gratuitement maintenant.

Abonnez-vous gratuitement maintenant.
Place à la liberté

Place à la liberté

Norwegian Cruise Line | Publié le July 15, 2010

Norwegian Cruise Line a instauré une formule de vacances sans contraite d'horaire axée sur la liberté de choix.

Se présenter tiré à quatre épingles tous les soirs à la même heure, à la même table et avec les mêmes compagnons de voyage que l’on ne connaît pas au départ, voilà qui ne plaît pas à tous les passagers. Si certaines compagnies maintiennent mordicus cette formule qui remonte à la nuit des temps, d’autres ont pris bonne note des velléités de liberté de nombre de leurs passagers et ont mis au rancart la tradition.

Fondée en 1966 à Oslo, en Norvège, Norwegian Cruise Line est la compagnie de croisières qui est allé le plus loin en cette matière, en introduisant au début de 2000 le concept Freestyle. C’est sa marque de commerce qui permet de se différencier grandement de la concurrence. Finies les contraintes de lieu, d’espace et de temps, place à la liberté de choix totale. On soupe quand on veut, où l’on veut, avec qui l’on veut, sans être obligé de porter cravate ou robe du soir.

Norwegian Cruise Line dispose aujourd’hui de l’une des flottes les plus jeunes de l’industrie, avec 11 navires. La formule Freestyle se traduit principalement par un grand choix de restaurants, jusqu’à une douzaine par navire : quelques restaurants principaux qui offrent le même menu, mais dans des décors différents. Plusieurs restaurants de spécialités (français, italien, mexicain, asiatique ou steak house) pour lesquels il faut toutefois réserver à l’avance, mais à l’heure de son choix, et payer un supplément variant de 10 à 25 $US par personne. Sans oublier le buffet, le grill, le fast food ainsi que le service aux chambres.

Au fil des années, j’ai constaté que la qualité générale des restaurants non payants a baissé de façon notable. Est-ce une stratégie mise en place pour inciter les passagers à se tourner vers les restaurants payants, excellents au demeurant?

Le soir venu, tous restaurants confondus, NCL propose un choix de quelque 70 plats principaux, allant du saumon grillé au cassoulet, de l’osso buco au filet mignon, du carré d’agneau aux burritos, ainsi qu’un choix de plus de 40 entrées et de plus de 30 desserts. NCL se démarque aussi de la concurrence générale en proposant du homard deux fois par croisière dans ses restaurants principaux, et tous les soirs dans ses restaurants spécialisés.

Au cours des dernières années, Norwegian Cruise Line a rajeuni, modernisé et homogénisé considéra blement sa flotte. Elle a ainsi mis au rancart ses deux plus vieux navires (le Norwegian Crown et le Norwegian Majesty) et lancé quatre navires de la classe Jewel.

Aujourd’hui, deux des navires de Norwegian Cruise Line se démarquent du reste de sa flotte : le Norwegian Epic, un 150 000 tonnes, qui sera lancé en juillet 2010. Et le Norwegian Spirit, un navire fort original en raison de sa singulière histoire. Construit en 1999 pour la compagnie Star Cruises, il a été conçu selon les principes d’architecture millénaires du Feng Shui, cet art chinois d’équilibrer les énergies. Il a rayonné en Asie à partir de Hong Kong sous l’étrange nom de Super Star Leo jusqu’à ce que Norwegian Cruise Line le rachète en 2001 pour élargir sa flotte et le rapatrie en Amérique du Nord.

Ce changement de vocation géographique a obligé les nouveaux propriétaires à réaménager les cuisines où le wok était à l’honneur. Le restaurant cantonais initial a été remplacé par un steak house, mais on déguste son surf and turf entouré des meubles laqués et des guerriers samouraïs d’origine. Le restaurant asiatique regroupe aujourd’hui un bar à sushi, un coin teppanyaki, un coin tatami et une section où les mets chinois sont à l’honneur. Mais on a eu la bonne idée de ne pas toucher à la décoration originelle du navire. Hormis la piscine centrale d’inspiration gréco-romaine, tout le reste se décline en une succession d’exquises oeuvres d’art asiatique. Précisons que ce navire, qui offre l’un des environnements les plus dépaysants en mer, proposera quelques croisières à partir du port de Québec à l’automne 2010.

Clientèle
Particulièrement intéressant pour les familles avec jeunes enfants

Particularités
Un grand choix de restaurants, sans horaire ni table fixe. Bowling sur les plus récents bateaux

Force
Beaucoup de croisière pour les petits budgets

Flotte
Une des plus jeunes de l'industrie

1999-2001 : Norwegian Sky, Norwegian Sun : 77 000 tonnes
1999 : Norwegian Spirit : 77 000 tonnes
2001-2002 : Classe Star (Norwegian Star, Norwegian Dawn) : 92 000 tonnes
2004 : Pride of America : 80 000 tonnes
2005-2007 : Classe Jewel (Norwegian Jewel, Norwegian Pearl, Norwegian Gem, Norwegian Jade) : 93 000 tonnes
2010 : Norwegian Epic : 150 000 tonnes