Abonnez-vous gratuitement maintenant.

Abonnez-vous gratuitement maintenant.
La force du nombre <br> Croisières en français, en groupe!

La force du nombre
Croisières en français, en groupe!

Royal Caribbean | Publié le December 15, 2009

Voyager en groupe? Pour bien des Québécois, voilà une façon efficace de contourner l’obstacle de la langue anglaise. Certes, il y a une hôtesse polyglotte à bord de la plupart des navires des grandes compagnies de croisières. Mais ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais – et encore plus ceux qui ne le parlent pas du tout – apprécient d’avoir des compagnons de voyage non seulement francophones,mais québécois, ayant les mêmes références culturelles.

« Dans 75 % des cas, les groupes sont composés de couples du troisième âge qui ne sont pas toujours bilingues et qui en sont à leur toute première croisière », estime André Verner, responsable des accompagnateurs de groupes de Québecois qui voyagent à bord de l’Explorer of the Seas, un des fleurons de la flotte de Royal Caribbean Cruises.

«Lors du premier contact que nous avons avec eux, on les sent très stressés, poursuit André Verner qui accompagne des groupes de Québécois depuis l’automne 2007. Pour plusieurs, c’est un saut dans l’inconnu. Mais rapidement, notre présence les sécurise. Nous les rassurons en leur fournissant toutes les informations nécessaires au bon déroulement des procédures de douanes, de l’enregistrement et de l’embarquement du navire ainsi qu’à l’utilisation de la carte de cabine. Voilà pourquoi voyager en groupe est fort apprécié.»

Depuis 2007, entre les mois de novembre et de mars, le Groupe Atrium organise ces voyages de groupes à bord de l’Explorer of the Seas. Jaugeant 140 000 tonnes, ce navire part du port de Cape Liberty, au New Jersey, et se rend dans différentes îles des Caraïbes pour des croisières qui durent généralement 9 ou 12 nuits. Ces voyages de groupe réunissent jusqu’à 150 personnes par croisière.

À compter de novembre 2009, de tels voyages de groupe seront aussi offerts à bord du Mercury de Celebrity Cruises. Ce navire de 77 000 tonnes partira du port de Baltimore et se rendra soit aux Bahamas et en Floride dans le cadre d’une croisière de 9 nuits, soit dans les Caraïbes lors de croisières de 12 nuits.

André Verner et son épouse Suzanne font partie des huit couples d’accompagnateurs de groupes de Québécois à bord de l’Explorer of the Seas. En règle générale, une quinzaine de ces voyages sont programmés chaque année. Il en raconte le déroulement : « On se rend au port d’embarquement par autocar de luxe », dit-il. Le véhicule, aux couleurs de Voyage Vasco et de Royal Caribbean Cruises, part d’Alma et prend des passagers en cours de route dans cinq villes du Québec (Chicoutimi, Québec, Trois-Rivières, Drummondville et Longueuil). « Les passagers apprécient tout particulièrement de ne pas avoir à se soucier de leurs bagages, dit André Verner. Ils sont placés au départ dans la soute de l’autocar, puis transportés directement dans leur cabine. »

Les accompagnateurs sont présents auprès des passagers du groupe tout au long de la croisière. « Dans les heures qui suivent l’embarquement, nous tâchons de régler toutes les demandes de changement de l’heure du repas du soir, poursuit André Verner. Puis, le lendemain matin à bord, nous organisons une visite du gigantesque Explorer of the Seas d’une durée d’environ 90 minutes. Nous donnons alors plein de trucs et de points de repère pour aider les passagers à se retrouver à bord de ce navire dont la longueur équivaut à la hauteur de l’Empire State Building! »

Par la suite, les membres du groupe peuvent rencontrer leur accompagnateur au même endroit, à la même heure, tous les jours. « Nous répondons à leurs questions, nous servons d’interprète au besoin, nous aidons à régler différentes situations, précise André Verner. Plus le temps passe, moins les gens viennent nous voir, car ils deviennent de plus en plus à l’aise et autonomes. »

Les accompagnateurs prennent toujours le repas du soir avec leur groupe et font systématiquement le tour de toutes les tables. « C’est là que les liens d’amitié se tissent. Souvent, après un ou deux soirs, des gens commencent à faire des activités ou des excursions ensemble », témoigne André Verne qui a passé sa carrière dans le transport ferroviaire. « J’ai notamment été chef de train à bord du P’tit Train du Nord, c’est là que j’ai développé le goût du contact avec la clientèle, dit-il. Voilà pourquoi j’adore le travail d’accompagnateur. Personnellement, j’ai fait ma première croisière en 1971, à bord de l’Empress of Canada. Et j’ai toujours été un passionné de l’histoire des paquebots. » Avec le temps, les accompagnateurs nouent de bons contacts avec des membres d’équipage de l’Explorer of the Seas. Et ils en font profiter les membres de leurs groupes. Par exemple, en organisant des visites exclusives de certaines sections du navire. Ou en obtenant des billets pour tous les membres des groupes pour les différents spectacles de patins sur glace. « Les groupes réunissent de 10 à 150 personnes qui, pour le plus grand nombre, reviennent enchantées de leur voyage », conclut André Verner.